Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 17:28

 

Comme un arc en ciel de Lama Guendune Rinpoche

 

 

 

Lama Guendune Rinpoché était le maître de méditation et le directeur spirituel du mandala de Dhagpo en Dordogne. Il a passé plus de trente années de sa vie en retraite solitaire au Tibet et en Inde.

Lama Guendune Rinpoché est un des derniers grands maîtres de l’ancienne génération des lamas tibétains. Tout ce qu’il a enseigné, il l’a réalisé durant de nombreuses retraites dans les grottes de l’Himalaya et en Inde.Il était la quintessence du yogi totalement réalisé et du moine parfaitement pur.
Recevoir des instructions d’un maître accompli tel que lui, c’est comme recevoir un joyau très rare et d’une valeur inestimable. C’est pour que la transmission de ces précieux enseignements ne se perde pas mais croisse et se répande, que Dhagpo Kundreul Ling existe avec ses centres de retraite, son monastère et son temple.



Le Gyalwa Karmapa, en l’envoyant en Europe pour guider tous ceux qui le souhaitent sur le chemin de la découverte intérieure, a dit un jour : « En la personne de Lama Guendune Rinpoché, je vous fais don d’un pur joyau ».

 

 

 


Lama Guendune Rinpoché            

 

 

 

 

            Comme un arc en ciel

Le bonheur

ne se trouve pas

avec beaucoup d’effort

et de volonté 

mais réside là, tout près,
dans la détente et l’abandon.

Ne t’inquiète pas,

il n y a rien à faire.

Tout ce qui s’élève dans l’esprit

n’a aucune importance 

parce qu’il n a aucune réalité.

Ne t’y attache pas.

Ne te juge pas.

Laisse le jeu se faire tout seul,

s’élever et retomber, sans rien changer, 

et tout s’évanouit 

et commence à nouveau sans cesse.

Seule cette recherche du bonheur 

nous empêche de le voir.

C’est comme un arc-en-ciel 

qu’on poursuit sans jamais le rattraper.

Parce qu’il n existe pas, 

qu’il a toujours été là 

et t’accompagne à chaque instant.

Ne crois pas à la réalité 

des expériences bonnes ou mauvaises, 

elles sont comme des arcs-en-ciel.

A vouloir saisir l’insaisissable, 

on s’épuise en vain.

Dès hors qu’on relâche cette saisie,
l’espace est là, ouvert, 

hospitalier et confortable.

Alors, profites-en.

Tout est à toi, déjà.

Ne cherche plus.

Ne va pas chercher

dans la jungle inextricable

l’éléphant qui est tranquillement

à la maison.

Rien à faire.

Rien à forcer.
Rien à vouloir.

Et tout s’accomplit spontanément...



          Guendune Rinpoché

 

 

             par Buddhachannel Fr.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Bernard - dans petit coin psycho - philo
commenter cet article

commentaires